top of page

Notre histoire

L’École La Graduation a été créée en 2020 par Sophie Côté, enseignante de mathématiques au secondaire. Depuis 2011, elle se spécialise en enseignement individuel et en petits groupes. Avec ses élèves, elle revient sur les notions qu’ils ont mal intégrées dans les années précédentes et les aide ensuite à reconstruire les savoirs essentiels.  À la suite de ses interventions, leurs résultats scolaires augmentent souvent de façon remarquable. Elle observe aussi une plus grande motivation et une meilleure confiance en soi chez ses élèves.

 

Dans sa pratique privée, les parents lui demandaient régulièrement si elle connaissait des enseignants qui pouvaient offrir ce type de service dans les autres matières scolaires. Certains souhaitaient même que leur enfant puisse bénéficier de l’enseignement personnalisé pour faire leurs études secondaires. C’est à la suite de ces nombreuses demandes que l’idée d’ouvrir une petite école d’enseignement personnalisé a vu le jour.

Sophie Côté et un étudiant

C’est en janvier 2020 qu’elle décide de suivre la formation Lancement d’une entreprise afin de développer le projet. En avril 2020, l’École La Graduation ouvre ses portes et les démarches, pour qu’elle devienne un établissement d’enseignement, débutent. Un plan est élaboré afin de mettre en place toutes les ressources requises pour y arriver. La première étape, bâtir une équipe d’enseignants, trouver des locaux et se faire connaître en offrant du soutien scolaire.

entrée principale du 6 Place-du-Commerce à Brossard

En novembre 2020, l’entreprise s’installe à Brossard et commence ses activités. En janvier 2021, Caroline Brais, aussi enseignante de mathématiques au secondaire, se joint à elle en tant que co-propriétaire. Enseignante d’expérience, elle utilise son réseau pour faire connaitre l’entreprise et pour accroître le nombre d’enseignants. Elle partage la même vision que sa partenaire d’affaires et son enthousiasme apporte un nouvel élan à l’entreprise. Pendant ce temps, les clients sont vraiment impressionnés par les progrès de leur enfant et ils deviennent les meilleurs ambassadeurs de l’entreprise.

 

 

Propriétaires

À la fin de décembre 2021, l’école déménage dans de plus grands locaux et sa croissance se poursuit. En juin 2022, dix enseignants accompagnent les élèves du secondaire, et ce, en mathématiques, français, sciences, anglais et histoire. De plus, pour répondre à la demande, une enseignante offre du soutien scolaire aux élèves du primaire. En tout, quatre-vingt-dix jeunes reçoivent des services d’enseignement personnalisé sur une base hebdomadaire.

Image de l'école située au 4, Place-du-Commerce à Brossard

Les clients proviennent principalement de la Montérégie mais il y a aussi des élèves qui viennent de Montréal. Les clients sont prêts à se déplacer sur de longues distances pour avoir accès à ses services. Ayant beaucoup d’enseignants et de clients qui habitent en Montérégie Ouest, l’École La Graduation a décidé d’ouvrir, en septembre 2022, un campus dans la municipalité de Saint-Rémi. Les mêmes services seront offerts.

Extérieur Saint-Rémi

Un mot de la directrice

L’École La Graduation est le premier centre de soutien scolaire dont l’équipe est composée uniquement d’enseignants ayant un brevet ou une autorisation d’enseigner et de l’expérience dans le système scolaire québécois. Les enseignants connaissent très bien le programme de formation de l’école québécoise et les trucs du métier. De plus, ce sont des personnes passionnées et d’un grand professionnalisme. En plus de posséder les savoirs, le savoir-être et le savoir-faire pour bien accompagner les jeunes et leur famille vers la réussite scolaire, ils portent sur leurs élèves un regard aimant, compréhensif et sans jugement.

Équipe d'enseignants 2022

La mission de l’École La Graduation est de soutenir les jeunes dans leurs études primaires et secondaires grâce à l’enseignement personnalisé. Les cours sont offerts en individuel et en groupes de 6 élèves et moins. De plus, les cours sont presque exclusivement offerts en présentiel afin d’optimiser les chances de réussite. Lors de la première rencontre, une évaluation des besoins et un plan de réussite sont réalisés et, à la fin de chaque rencontre, les enseignants font un compte-rendu aux parents afin qu’ils puissent suivre l’évolution de leur enfant.

Une enseignante et un jeune élève en soutien scolaire

Un centre de soutien scolaire

« Nous sommes heureux de pouvoir changer la vie de nos clients. En effet, les tensions sont souvent palpables dans les familles où les enfants ont de mauvais résultats scolaires. Ces familles se sentent impuissantes devant la démotivation et les échecs de leur enfant et nous leur redonnons de l’espoir, voire de la fierté devant les progrès de leur enfant. »

Nous avons aussi plusieurs élèves qui s’inscrivent à des cours en ligne et qui n’y arrivent pas tout seul. Nous les aidons à planifier leur temps d’étude, leurs travaux et leurs cours sans compter tout le soutien que nous leur apportons pour l’acquisition des connaissances. Les familles sont extrêmement reconnaissantes. »

Une enseignante au tableau avec un jeune élève en soutien scolaire

Un établissement d'enseignement

Selon Caroline Brais, « L’enseignement personnalisé ne s’applique pas seulement au soutien scolaire. C’est aussi possible de l’utiliser pour aider les élèves à faire leurs études primaires et secondaires. Nous aimerions être reconnus par le ministère de l’Éducation pour offrir l’enseignement personnalisé à des élèves qui ont besoin d’un encadrement pédagogique différent de ce qui est offert à l’école régulière. »

Le 1er septembre 2022, l’École La Graduation déposera une demande de délivrance de permis pour devenir un établissement d’enseignement privé reconnu par le ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur. « Nous invitons les familles qui aimeraient profiter de ce type d’enseignement à nous contacter. Plus nous aurons d’élèves intéressés, plus nous aurons de chances d’obtenir le permis. » - Caroline Brais.

Une enseignante qui répond aux questions de deux étudiantes du secondaire

Les élèves pourront alors bénéficier de l’enseignement personnalisé pour faire leurs études secondaires. Ils pourront faire des cours complets, à temps plein ou à temps partiel, et/ou reprendre, en été, des cours qu’ils auront échoués durant l’année scolaire. Pendant la première phase du projet, seuls les cours de secondaire 4 et 5 seront offerts. L’année scolaire sera divisée en trois semestres et chaque cours durera une session. Les cours seront donc intensifs mais les élèves pourront choisir le nombre de cours qu’ils souhaitent faire par session selon leurs objectifs personnels. Les élèves qui ont eu des échecs scolaires ou qui ont un rythme d’apprentissage différent (plus lent ou plus rapide) pourront retirer beaucoup de cette forme d’encadrement. Ils pourront se concentrer sur moins de matières à la fois mais surtout, ils vivront un sentiment de réussite plus rapidement. Ce dernier est très important pour augmenter l’estime de soi chez un jeune et pour réduire les risques de décrochage scolaire. Le but est vraiment de leur donner toutes les chances de pouvoir diplômer!

Le 8 juin 2023, le ministère de l'Éducation a répondu favorablement à la demande de délivrance de permis que nous avons présentée. Nous en sommes très fiers!

Des ballons et le permis du ministère

Biographie de Sophie Côté

Sophie Côté a toujours aimé apprendre. Elle avait de la facilité à l’école et aidait souvent ceux qui rencontraient des difficultés. Tout l’intéressait mais c’est en mathématiques qu’elle excellait. Après un baccalauréat en mathématiques, sa carrière débute en statistiques où elle travaille comme directrice chez Bell. Durant ces années, elle fait sa maîtrise en télécommunications puis devient maman pour la première fois.

Sa carrière a rapidement été mise de côté lorsqu’elle a découvert que son fils était atteint d’une maladie génétique. Il était lourdement handicapé et dépendant pour tous les soins. Elle s’investit alors à fond pour qu’il développe son plein potentiel. Alors que son pronostic n’était que de 5 ans, avec ses bons soins, il a vécu pendant 20 ans et a fait des progrès incroyables.

Deux autres enfants sont nés durant ce temps, une fille puis un garçon en bonne santé mais qui ont, eux aussi, leur lot de difficultés. Avec beaucoup d’amour et de patience, elle les a aidés à vivre avec, entre autres, l’anxiété, la dépression, les allergies alimentaires, le trouble déficitaire de l’attention et l’hyperactivité.

Pendant ce temps, elle fait ses études au Centre de Relation d’Aide de Montréal et elle pratique ensuite comme thérapeute en relation d’aideMC auprès des familles qui ont des enfants handicapés ou malades. Puis elle a accompagné des bénévoles en soins palliatifs, des familles endeuillées et des familles aidantes naturelles dans différents milieux.

Lorsque sa fille est entrée au secondaire, elle donne son nom pour travailler comme surveillante d’élèves dans son collège. Rapidement, on lui propose de faire de la suppléance en mathématiques et elle a un véritable coup de cœur pour l’enseignement. Elle retourne alors aux études et fait sa maîtrise en enseignement des mathématiques au secondaire.

Elle se spécialise ensuite en enseignement en petit groupe et en individuel où elle sent qu’elle fait une différence. Puis, elle crée le centre de soutien scolaire l’École La Graduation qui a pour mission de soutenir les élèves dans leurs études primaires et secondaires grâce à l’enseignement personnalisé.

Aujourd’hui, elle est directrice générale de son entreprise, enseigne à temps plein en individuel et fait un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion des établissements scolaires. Elle est heureuse aujourd’hui de se servir de tout ce qu’elle a fait dans sa vie pour aider les autres familles. Elle continue d’apprendre et planche encore sur plusieurs projets avec sa partenaire d’affaires avec qui elle a une grande complicité.

Photo de Sophie Côté fou fou

Biographie de Caroline Brais

Caroline Brais a toujours aimé les chiffres et les gens. Petite fille dynamique et travaillante, elle était toujours prête à aider et à participer à toutes sortes de projets.

Après un baccalauréat en mathématiques, elle travaille quelques années à Statistiques Canada mais le cœur n’y est pas. Elle retourne sur les bancs d’école pour suivre les traces de sa mère enseignante, en allant faire un baccalauréat en enseignement des mathématiques au secondaire. Après avoir enseigné à tous les niveaux du secondaire, elle se spécialise en première secondaire où elle aide ses élèves à faire le passage du primaire au secondaire de façon harmonieuse.

En parallèle, elle aide les enfants de ses amis qui rencontrent des difficultés scolaires. Elle aime autant enseigner en grand groupe qu’en individuel. Mais avec le milieu de l’enseignement qui se détériore, les classes qui ne cessent de grossir, le nombre d’élèves en difficultés qui augmente et les nombreuses tâches connexes, elle sentait que sa motivation diminuait avec les années.

Son fils étant plus vieux, elle se cherchait un nouveau défi lorsqu’elle a retrouvé l’une de ses anciennes collègues qui venait de démarrer son entreprise d’enseignement personnalisé. Non seulement, elle s’est jointe à elle pour offrir des services de soutien scolaire mais elle est devenue co-propriétaire. Elle prend particulièrement plaisir à s’occuper des revenus et des dépenses de l’entreprise et est maintenant heureuse de partager son temps entre sa famille, ses amis et l’entreprise. 

Photo de Caroline Brais fou fou
bottom of page